Le malaise

Mettre au repos immédiatement:

Rassurer la victime, l'isoler si besoin

La victime a du mal à respirer = Position semi-assise   (dégraffer les vêtements si nécessaire)

  n'a pas de difficulté respiratoire  =  Position allongée le plus confortablement possible.

Si la vicitime adopte une autre position la laisser dans cette position

Observer des signes d’apparition soudaine, isolés ou associés, même de très courte durée, qui peuvent orienter le médecin immédiatement vers un AVC ou un malaise cardiaque.

 


Cochez la case en présence du symptôme correspondant
Vous avez cochez une ou plusieurs cases vous devez appeler tout de suite le SAMU. Sans essayer de faire un diagnostique au préalable. Si vous n'avez pas cochez de case vous pouvez continuer de poser des questions à votre victime.
notez ici les parties du corps qui font souffrir?
Notez dans cette case les sensations de la victime sur le plan physique ex : (picotements , brûlure, lancement...)
Si OUI
Une maladie infectieuse qui peut être contagieuse : • fièvre (>37,8°C), sensation de fièvre et des frissons, • sueurs abondantes, • courbatures, une sensation de fatigue intense. Une autre pathologie, notamment si la victime se plaint : • d’une douleur abdominale intense et de troubles digestifs (diarrhée), • d’une difficulté à respirer ou à parler, • de sueurs abondantes, sans avoir fourni d’effort ou sans que la chaleur environnante soit importante, • une sensation de froid ou une pâleur intense (chez la victime à peau halée ou colorée, la pâleur peut être appréciée à la face interne des lèvres).
CAS PARTICULIERS Prise habituelle de médicament ou de sucre: Dans certaines maladies, un traitement particulier doit être pris en cas de malaise. Dans ce cas, le traitement et les doses à prendre sont connus par la victime et ont fait l’objet d’une prescription préalable par son médecin. Si une victime le demande, ou sur consigne du médecin préalablement alerté, il faut aider la personne à prendre ce traitement, en respectant les doses prescrites par le médecin. De même, si une victime demande spontanément du sucre, lui en donner, si possible en morceaux.