La victime qui ne répond pas ,qui respire

Rédigé le 04/03/2018
VAILLANT ENSEIGNEMENT


La victime ne répond pas

Durant la période pandémique ne pas basculer la tête en arrière pour apprécier la respiration de la victime.

 



Appréciez la respiration à distance sur  10 secondes

  • Regardez que  l'abdomen à distance pour apprécier la respiration

REMARQUES

Ce contrôle de la respiration doit être maintenu pendant une durée suffisante (10 secondes) pour permettre de déceler des signes éventuels de respiration.

Dans les premières minutes qui suivent un arrêt cardiaque, la victime peut présenter des mouvements pouvant être confondus avec des mouvements respiratoires, lents, bruyants et anarchiques, appelés "gasps".

Ils ne doivent pas retarder la mise en œuvre de la réanimation cardio-pulmonaire (RCP).

Face à une victime qui ne répond pas, si le SST a le moindre doute sur l’absence de respiration ou la présence de gasps, il considère la victime en arrêt cardiaque.


la victime ne respire pas.

Adulte:              Cliquez ici            

 Enfant:              Cliquez ici

Nourrisson:     Cliquez ici

sauf contre-ordre des secours alertés, laisser la victime allongée sur le dos, ne pas la mettre en position latérale de sécurité (PLS)

    Si les secours vous en donne l'ordre vous pouvez mettre la victime en PLS

 Voir le schéma ci-dessous



Cas particuliers :

Nourrisson : Mettre le dos du nourrisson contre le thorax du sauveteur

Convulsions : Cliquez ici

Passez l'alerte